Carnet de voyage | Vietnam – mars 2020

J+222 De Kep (Cambodge) à Chau Doc (Vietnam)
Nous quittons notre superbe hôtel (Darica Resort) et sa propriétaire si charmante pour quelques heures (on ne se fit plus aux annonces!) de van jusqu’à Chau Doc, au Vietnam.

On traverse à nouveau la campagne cambodgienne : toujours aussi jolie mais aussi très très sèche, peu d’arbres pour éviter l’évaporation et il ne pleut pas. Alors ce sont des champs à perte de vue, en friche ou cultivé en fonction de la présence des rivières. On approche du delta du Mékong…

On n’est pas parti depuis une heure que nous sommes déjà arrivés au passage de la frontière terrestre à Ha Tien.

J’ai toujours aimé ces passages terrestres, mais là, pas vraiment. Passage très classique, départ du Cambodge (un guide veut nous passer devant avec des tonnes de passeports je refuse) puis traversée du no Man’s Land puis entrée au Vietnam: on nous check la température avant toute chose puis on nous déleste de qq dollars et finalement nous avons le visa. Et là … plus de bus, les autres voyageurs ont disparu, on est tout seul avec un autre couple de français.  Le seul « resto » ouvert ne veut pas faire a manger … j’ai 3 nuggets froid et un peu de riz pour les filles, pour nous, des fruits secs… et je me dis qu’avec tous les passages de frontières que nous avons fait c’est au Vietnam qu’on oublie toute prudence, toute garantie. Jamais en Amérique Latine on a agit aussi légèrement, je suis furieuse après moi, après nous… J’avise deux messieurs qui sont là à attendre je ne sais quoi (mais je parie qu’ils sont là tous les jours) on parle avec les mains et un peu d’anglais et je comprend que tout va bien, le représentant de l’agence va arriver. Et effectivement il arrive 2 min plus tard ! et le bus 3 min plus tard. On se promet de ne plus être aussi léger lors d’un prochain passage de frontière!
Nous voila donc au Vietnam. C’est vert, des magasins en dur, de l’eau partout, des cultures des arbres, le paysage a bien changé en quelques km!

On change encore de bus pour un bus non touristique mais local. La dame en Charge des paiements fait déménager un monsieur pour que Vincent ait plus de place pour ses jambes! On est la seule famille, elle prend soin de nous. Zoé m’a piqué ma tablette depuis 2 jours et lit a fond, Alice tout pareil (mon ancienne tablette) et je me fais engueuler car je ne finis pas la licorne ! Au fait j’ai donné mon joli sac noir en crochet a Alice : elle avait passé commande pour un identique, noir … je ne sais pas quand je retrouverai du coton…

On aperçoit nos premiers chapeaux emblématiques du Vietnam, en cône, pas très haut, de couleur paille. C’est sûr on y est et je suis folle de joie !

On dépose nos valises et on part déjeuner. Mais il nous faut de l’argent car ici on ne paye pas en dollars comme au Cambodge mais en dongs. Notre premier repas est fait de noodle soup que l’on retrouve avec un grand plaisir! Ici nous sommes devenus millionnaires. Vincent est allé retirer quelques millions car à titre d’exemple exemple, nos 4 soupes nous coutent 60 000 dongs (soit 2 euros) !

On découvre les yaourts glacés

et on part se balader le long d’un des innombrables bras du Mékong.

On longe la rivière, on découvre un nouveau sport (un genre de badminton avec les pieds) et les filles font du sport …

Séquence émotion a la vue du Mékong , ses village flottants, ses barques à rame ou à moteur, sa nonchalance soulignée par des parcelles entières de hyacinthe flottantes à la dérive …. Je suis a fond, je suis super émue, j’ai vu L’Amant de Duras, pas Vince ……

J+223 de Chau Doc à Can Tho
Ce dut une très courte halte, l’objectif étant de rejoindre Can Tho par bateau depuis Chau Doc : et ben raté, il n’ y a pas de bateaux qui font ce trajet… ni aucun trajet touristique d’ailleurs … tant pis.
Après un petit déjeuner de pâtes

on remonte dans un bus… nous commençons sérieusement à penser que nous ne ferons aucune croisière pendant ce tour du monde ! La route est toujours aussi belle!

C’est sur les conseils de nos amis les Dimino’mades que nous arrivons à Mekong Farmstay: on y pose nos valises pour 3 jours en pension complète, de quoi sérieusement goûter la nourriture vietnamienne !

C’est un magnifique havre de paix un peu à l’écart de la ville : notre hôte Human est d’une extrême gentillesse et on se pose tout le reste de l’après midi: notre maison est en bambou et feuilles de cocotiers, la salle de bain est sans toit, on se douche dans la nature ! C’est génial !

Notre premier diner est pantagruélique, nous n’avons vraiment plus l’habitude d’une grande quantité de nourriture comme cela. Mais on y fait honneur 🙂 🙂

J+224 Can Tho
Ce matin c’est petit dej puis école, avec café vietnamien.

Alice n’est pas en pleine forme, elle décide donc de rester à la pension alors que nous partons acheter … de la laine! Et oui j’ai découvert un magasin de loisirs créatifs, Len Tho on y fonce. Acheter de la laine dans les pays que nous traversons nous permet de découvrir des quartiers non touristiques, où les gens nous regardent comme des aliens (surtout avec notre petite blonde) mais qui échangent sourires et bonjour! Nous nous baladons donc dans les Hem, petites rues ou seuls les scooters peuvent passer. Des quartiers entiers sont ainsi. On trouve notre petite boutique de laine (non sans de grandes difficultés, la propriétaire vient nous chercher à la descente de taxi!) et nous nous lâchons: en effet, avec les 15 jours de plage annoncés il nous faut des réserves … 🙂 Alice se lance dans une licorne, moi j’ai fini celle de Zoé, j’ai une commande de chauve souris et je me fais un sac! Le couple qui tient cette boutique est absolument charmant et même si tout le dialogue se fait avec les mains, ils sont attentifs à toutes nos demandes: ils trouvent une balance pour que l’on pèse les bobines, nous offrent des petits citrons confits fait par eux, absolument délicieux, nous aident à choisir les meilleurs coloris. Si la même boutique existait à Aix, je l’achèterai !

On en profite pour se balader dans la ville et rejoindre le centre, à pieds. Je reprends mes histoires d’Anneline et Zoé marche bien. Le centre de Can Tho est un lac artificiel au pied duquel nous trouvons des bars, des restaurants et un temple. Nous ne croisons aucun touriste on se demande où ils sont ! Quelques mots concernant la circulations: les voitures sont très chères donc il y en a très peu, les tuktuk sont inexistants, il reste donc les scooters et les motos pour se déplacer (pas de vélo). Et il y en a beaucoup, vraiment beaucoup et même encore plus ! c’est au carrefour quand tout le monde doit se croiser que c’est hallucinant! et au milieu, les piétons (comme nous) doivent traverser! c’est une sacrée expérience à laquelle nous commençons à bien nous faire. Le spectacle est néanmoins impressionnant!

J+225 Can Tho et son marché flottant!
C’est pour cela que nous sommes à Can Tho: Cai Rang est la plus grand marché flottant du Vietnam! C’est en bicyclette (préparée la veille par Vincent pendant que Zoé lisait – finalement Zoé ira en moto) et moto que nous rejoignons notre barque.

Sur plus d’un kilomètre, ce sont des centaines de bateaux, grossistes, qui revendent leur marchandises à des revendeurs qui eux ensuite iront les écouler sur des marchés locaux. Le marché c’est touts les jours à partir de 4h00 du mat: notre hôte Human nous a demandé d’être prêts à 6h30. Après un peu de vélo (scooter pour Zoé et moi) nous embarquons dans un bateau privatisé pour nous 5.

Nous allons donc passer la matinée à 6, notre capitaine, Human notre hôte, et nous 4. Pour démarrer cette visite, notre capitaine nous fait des cadeaux en feuille de coco, les filles sont aux anges, Vince, je vous laisse apprécier 🙂

Et nous partons à la découverte de ce marché flottant. Les couleurs (le soleil se lève),

les bateaux, les vêtements, les barges, … le lit de la rivière est plein ! mais tout le monde avance, achète, vend, salue, dit bonjour, c’est passionnant. Chaque bateau indique sa marchandises au but d’une canne en bambou ce qui facilite grandement le business et permet de se diriger vers le bon bateau.

Et puis il y a des bateaux restaurants, des bateaux boisson, des bateaux loterie, des bateaux de touristes (aussi nombreux que les autres), des bateaux de transport de marchandises (cailloux, terre, etc…) et comme avec les scootters en ville, malgré la panique apparente, tout se déroule parfaitement. Les filles sont très heureuses, on admire, on adore !

Nous faisons une pause au bateau-restaurant : nous restons dans notre bateau, des planches sont installées pour le repas, on est à couple du resto-bateau et on petit déjeune d’une excellente noodle soup. Le bateau boisson nous propose du thé et du café qui pourrait refaire partir le moteur en moins de temps qu’il n’en faut :-).

Toujours en bateau, nous quittons le marché pour aller visiter une fabrique artisanale de pâtes de riz.

Le riz est la nourriture première du Vietnam mais une grande, très grande quantité de plats sont à base de pâtes de riz. Il ne reste que 2 fabriques artisanales. La base de la recette : du riz écrasé et mélangé à de l’eau et des tapiocas : cela devient une sorte de lait de riz qui est étalé et cuit en fine crêpes qui sèchent ensuite au soleil pendant 3 heures avant de passer à la machine à découper. Cette fabrique appartient à un couple et tout y est encore manuel. C’est impressionnant! et la crêpe de riz est si solide: on dirait de la peau! des pigments naturels sont ajouté à cette pâte pour la colorer: du curcuma par exemple ou encore des feuilles de pandan (plante de 1 mètre environ qui donne un parfum d’amande). Les filles s’essaient à l’étalage de la pâte ou encore la coupe des pâtes …

On remonte dans le bateau

et on part visiter le marché terrestre (après avoir dégusté des ananas au marché flottant)

ce qui nous dépayse moins car plus classique même si nous n’avons jamais vu de jaquier de cette taille !


Nous rentrons ensuite à la pension non sans avoir enfin gouté le jus de canne !
Un après midi tranquille et un farewell diner à la pension.

J+226 Transfert pour Ho Chi Minh ou l’ancienne Saigon
ENORME ! Quelle nouveauté ! Nous traversons le Delta du Mekong allongés dans un bus! Ce sont des bus couchette capsule, 1 couchette par personne, 5 dans la longueur, 3 en largeur et 2 en hauteur. Un confort impressionnant: on enlève les chaussures en montant dans le bus (comme dans les maisons asiatiques) et chaque couchette (en cuir) est sacrément équipée : TV individuelle, 3 chargeurs USB, 1 sortie caque, 1 bouton d’appel en cas de problème et bien entendu, le dossier est complètement inclinable.

3 heures 30 de bus, chacun dans sa couchette ! je regarde le paysage, magnifique, on traverse le delta du Mekong.

Notre hôtel est une petite merveille au calme dans une petite rue dans une ville de 10 millions d’habitant, ville vibrante, bruyante, vivante.

Nous partons à la découverte de cette ville dans l’après midi : hôtel de ville, opéra, statue Ho Chi Minh, Saïgon River: on adore: Saïgon est une ville très développée, avec de grands buildings, de superbes boutiques.

Une magnifique balade qui nous fait passer par le marché local

et enfin la street food. C’est bien la première fois que nous sommes déçus par la street food depuis le début du TDM: ici le concept a été détourné pour les touristes; pas un seul local, que des touristes, des spécialités des tous les pays asiatiques et des prix super élevés, une nourriture quelconque … bref on ne reviendra pas !

Sur le chemin du retour Vincent se fait alpaguer par une nuée de belles et jeunes asiatiques qui s’éloignent de lui lorsqu’elles m’aperçoivent avec les filles. Vincent a le sourire jusqu’aux oreilles 🙂

J+227 Saïgon
Le petit déjeuner de cet hôtel est le meilleur petit déjeuner que nous ayons eu jusqu’à maintenant : ils ont tout et tout est à volonté! c’est incroyable. Donc on petit déjeuner royalement (!) et alors que nous faisons le homeschooling nous faisons connaissance avec une famille française, en vacances au Vietnam. Anh Dao, Vincent et leur 2 garçons sont ici 24h00 avant de descendre dans le delta du Mékong. Grâce à eux et leur infos, nous faisons une très belle balade

qui nous permet de découvrir LE meilleur pho de ho Chi Minh, une soupe de nouille au poulet cette fois ci, dans une Hem à l’écart du quartier touristique. Encore une fois toute communication se fait avec les mains et le « body langage » !

Nous nous régalons littéralement. Nous partons ensuite à la découverte du Palais de l’Indépendance, symbole de la chute de Saïgon et de la réunification Vietnamienne sous le joug du parti communiste.

C’est un immense palais, datant des années 60 avec une architecture extrêmement intéressante.

A l’intérieur toutes les pièces sont vitrées et donnent sur les splendides jardins qui entourent ce palais. Nous y sommes surtout allé pour découvrir les sous sol qui étaient le quartier général en tant de guerre: des salles de communication, salle de transmission, salle de la stratégie et des prises de décision … le matériel date du temps de la guerre, les salles sont sans fenêtre, les couloirs étroits: l’ambiance est très spéciale…

On visite aussi les appartements privés, les salles de réceptions (qui sont toujours en fonction), le rooftop et son héliport.

C’est au moment de sortir diner que nous rencontrons à nouveau Anh Dao Vincent et les enfants: on en profite pour boire l’apéro : notre hôtel est aussi l’une des deux dernières boutiques dans Saïgon qui vendent des plantes (pour le thé ou des remèdes), du café et de l’alcool de riz parfumé aux plantes ou fruits à vocation médicinale. Et donc l’apéro se fait à base d’alcool de riz, au ginseng, à la citronnelle, à l’aloe vera, aux fruits de la passion, au jaquier, au kumquat, etc…On part enfin diner tous ensemble : c’est une super soirée qui se termine très tard (après avoir couché les enfants bien sur) car on goute encore quelques spécialités de l’hôtel 🙂

J+228 Saïgon
Une matinée très classique: petit déjeuner pantagruélique et homeschooling. Les nouvelles du Corona Virus nous pertubent: on a appris qu’un district d’Hanoi est en confinement complet depuis hier soir à cause d’1 cas de virus: on n’est pas à l’aise pour la suite du voyage, on ne veut pas être pris en otage … on va peut être éviter les grandes villes ? au moins au Vietnam, lors de notre retour prévu dans 5 semaines …

Nous partons aujourd’hui visiter la cathédrale de Saïgon (qui est en fait en réfection et donc fermée au public) et l’ancienne poste de Saïgon, un magnifique bâtiment, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Et à coté de celui-ci: un macdo! les filles fatiguent un peu des soupes de pâtes et riz, alors hamburgers, nuggets et frites sont les bienvenus. Et pour nous aussi! et tant qu’à faire: on fait les boutiques car LE shopping mall est juste à coté. On en ressort quelques heures après avec chacun un nouveau vêtement ! 2 short-jupes pour les filles, une robe et une chemise pour les parents. On a même pris le goûter chez Starbuck! Décidément une drôle de journée qui aurait pu avoir lieu partout dans le monde … un peu de sport, dernière balade dans Saigon

et un diner de nddle soup nous ramène à Saïgon 🙂

J+229 Saïgon
C’est une journée de transfert mais différente des autres : nous avons un avion à 1 heure du mat. On quitte notre super havre de paix à midi (après notre dernier super petit-dej et du homeschooling). Nous avons réservé un hôtel très très peu cher, proche de l’aéroport pour patienter tranquillement, faire nos dernières réservations aux Philippines et essayer de mettre le blog à jour: la chambre est très originale et les filles veulent des lits similaires lorsque l’on rentre !

Nous sommes dans une zone sans touristes: nous commandons une noodle soup pour le déjeuner et c’est une soupe de brisures de riz qui nous est servie: on se régale, le couple qui tient ce « restaurant » est charmant avec nous, et sous le charme de Zoé

Quelques heures plus tard, à l »aéroport, après avoir rendu nos superbes pantoufles 🙂

Nous voici en route pour Manille!

Bilan du Vietnam: on a tout simplement adoré. Tout. La nourriture, les gens, le Delta du Mekong. Un pays que l’on a hâte de continuer à découvrir dans quelques semaines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s