Carnet de voyage | Nouvelle Zélande – dec 19


J+137 Auckland – Waiomu

Après un solide petit-déjeuner dans l’aéroport fait de croissants, café, yaourt aux fruits secs et … sushi (!) nous prenons une navette qui nous amène au centre de location du camping-car : c’est une usine ! des centaines de camping-car et beaucoup de clients. Cela va nous prendre 3 heures pour les papiers et des frais supplémentaires importants non annoncés lors de la réservation du véhicule : notre budget en reprend un coup. Oui car je n’en parle pas mais nous sommes à découvert / en négatif par rapport au budget prévu de presque 7%. Alors ces frais supplémentaires ne sont pas les bienvenus.
Nous partons enfin et nous nous arrêtons assez rapidement pour faire les premières courses et déjeuner car nous n’avons rien. Garer ce gros bahut sur un parking de voiture, je me promets d’avoir plus d’indulgence la prochaine fois que j’en vois un et que je suis dans ma voiture! En plus on roule à gauche!!! C’est pas mal d’être deux pour se le rappeler 🙂

Nous partons ensuite découvrir les joies du camping-car, direction la presqu’ile de Coromandel : nous avons repéré un spot pour la nuit à Waiomu.

Malheureusement il est complet pour la nuit. On installe le camping-car et on dine donc tranquillement en bordure de mer ; on change d’emplacement pour la nuit.

J+138 Waiomu
Très mauvaise journée malgré le doux chant des oiseaux au réveil, réglé à 7h00 pour partir petit-déjeuner au bord de la mer. Le camping-car ne démarre pas. Bien sûr on pense à la panne de batterie mais on a été extrêmement raisonnable. On appelle l’assistance, le dépanneur est là à 9h00 et nous annonce qu’il ne sait pas d’où vient la panne et que la seule solution est que nous ayons un nouveau camping-car ;-(. Il va nous être délivré à 16h30 ! Inutile de dire que la journée ne fut pas bonne mais pour mieux avaler la pilule nous avons regardé un joli dessin animé : Klaus. A cette époque de l’année, finalement ça tombait bien !
Et immédiatement on décide de retourner à notre endroit près de la plage complet hier soir mais qui ce soir a des places pour nous accueillir : on dine tranquillement et on passe notre première nuit au bord de la plage.

J+139 Coromandel
Notre première vraie journée de camping-car : un régal. 122km sur une route magnifique, alternant vallées et bord de mer. La végétation est très belle, toujours ces arbres magnifiques aux fleurs rouges et aux troncs superbes. On quitte Waiomu et après quelques km on trouve un super sport au bord de la mer pour notre petit-déjeuner. Et déjà on commence à savourer cette impression de liberté, nous tout seul face à la mer.

Nous partons ensuite vers Coromandel et la route est magnifique : on s’arrête pour les photos, les iles qui bordent cette avancée sur la mer sont superbe.

Coromandel est la première ville néo-zélandaise que nous visitons et c’est très «anglais » : petites maisons en bois en guise de boutiques, des jardins au carré, tout est vert et fleuri et… du poisson car la mer est présente partout 😁. Vincent en profite pour nous acheter des darnes de saumon fumé : vu l’odeur on va se régaler ! nous continuons la route à la recherche d’un endroit pour déjeuner, au bord de la mer là aussi et bingo : on déjeune au son de la mer, les excellentes darnes de saumon.

Il ne fait pas très chaud (seulement 20°) avec un petit vent, la famille en profite donc pour sortir les bonnets faits main ! et Zoé nous interdit de la regarder car elle éblouit tellement avec son bonnet jaune fluo !
On repart ensuite vers Hahei Beach ou nous passerons la nuit afin de visiter Cathedral Cove demain matin. Un excellent après-midi de travail pour les filles et de cuisine pour Vincen, et diner face à la mer, on s’endort avec le ressac.

Ce soir on est heureux car la blessure de Zoé a arrêter de suinter. Nous sommes toujours en contact avec Ines, notre médecin de Papeete qui nous avait rassuré mais ce soir, de voir la blessure propre ça nous a vraiment fait du bien.

J+140 Hahei
Le water taxi pour Cathedral Cove ne fonctionne pas aujourd’hui, faut dire que le vent s’est levé. Du coup la visite est compromise pour Zoé (et l’un d’entre nous). Mais c’est sans compter sur Zoé qui elle veut y aller et nous voilà donc partis pour une rando de 50 min aller. la vue sur les plages et les iles est magnifique

On la porte un peu sur les épaules, elle marche un peu et on y arrive ! C’est une championne. Nous passons un grand moment sur la plage, les filles à jouer, moi à explorer et Vincent à faire du yoga : il a mal dormi dans le camping-car et a donc besoin de s’assouplir un peu.

cette dernière photo est une dédicace pour Julie … oui Vince a osé … 🙂

Nous partons ensuite vers Hot Water Bay, plage réputée pour ses trous d’eau très chaude (qu’il faut soi-même creuser sur la plage). On n’a pas de pelle mais on se dit que l’on pourra toujours en emprunter une. La plage est un carnage quand on arrive, je pense que ça n’aurait pas pu être pire si on avait annoncé de l’or :-).

On questionne les gens qui ont creusé et ma fois… pas d’eau chaude sauf une dame et un couple, dans le même trou qui je pense est creusé depuis des jours/ mois, car il est immense. C’est une mini piscine sur la plage. Il fait beau mais pas assez chaud pour se baigner sauf pour … Alice qui saute dans les rouleaux et s’éclate à fond.

L’eau doit être entre 16 et 17 mais elle ne le sent pas. Ça me rappelle ces journées avec mon frère à l’Almanar… Zoé n’est pas contente, elle veut aussi jouer avec les vagues… on l’aide un peu et vlan le pied dans la mer… quand on nettoiera la plaie, en fait pas de dégâts, ouf. Et nous partons vers notre première station dump qui nous évite d’aller dans les campings : on peut décharger les eaux sales et récupérer de l’eau propre, et ce gratuitement : ce pays est vraiment bien pour les camping-cars (faut juste aimer ce mode de vie …). Tout se passe bien et on est content. On roule ensuite vers notre prochaine destination pendant que les filles s’endorment à l’arrière.

J+141 Waihi et Tauranga
On se réveille à Waihi bord de plage et Vincent nous fait des crêpes. Zoé a un magnifique sourire au réveil en les découvrant, ça donne envie d’en faire tous les jours ! Aujourd’hui la priorité c’est la laverie mais j’en ai trouvé une en bord de mer à Tauranga (merci les corvées qui nous font visiter les bords de plage 😁. Mon maillot de bain a aussi rendu l’âme et je DOIS donc faire les boutiques 😁😁
Après avoir tourné une bonne partie de la journée dans Tauranga avec un Camping Car je dois avouer que la ville ce n’est pas pratique. MAIS on a réussi à faire la lessive et … jouer au père noël 😁. Nous n’avons pas trouvé de place pour dormir, nous sommes donc partis dormir aux McLaren Falls. Dans la forêt, un grand parking, le long d’une rivière… et le lendemain on se serait presque cru au bord de la nationale 7 ! un passage incroyable au milieu de cette forêt, pourtant à l’écart des routes principales. On a néanmoins diné au calme et très bien dormi.

J+142 Hobbiton et Roturoa
L’avantage de ce spot c’est qu’il nous met à coté de Hobbiton, la ville des Hobbits (cf. Seigneur des Anneaux). C’est une surprise pour les filles qui n’ont pas vu le film mais à qui nous avions raconté l’histoire. Et au milieu de nulle part, mais pas très loin de Matamata, nous arrivons dans « la comté ».

Superbes paysages et effectivement 45 maisons de hobbits, plus la taverne, le moulin à vent, le pont, etc… On a adoré. La visite est très organisée et nous permet d’apprendre plein d’anecdotes sur le tournage du film. La production nous a offert une bière sur place (celle du film 🙂 et moi je me suis régalée avec du cidre néo-zélandais ! Bon je dois avouer que c’est plus Vince et moi qui avons apprécié la visite, les filles ont trouvé ça « ouai, sympa » !

Nous avions besoin de vider les eaux grises et remplir d’eau propre : nous nous sommes donc rendus à Roturoa où nous avions repéré un endroit pour faire tout ça. Sur la route, nous avons trouvé un super spot pour déjeuner.

Finalement nous avons avons décidé de passer la nuit à Roturoa car c’est une très jolie ville dans laquelle on peut assister à des spectacle Maori.

L’emplacement pour la nuit était au bord du lac, à Sulphur Bay (et donc une petite odeur de soufre … 😁), dans une réserve naturelle d’oiseaux sauvages. Le lieu est beau mais pas super bien fréquenté. Nous étions là que pour le diner et la nuit.

Nous n’avons finalement pas assisté à un spectacle Maori, le coût était exorbitant et on n’était pas sûr que les filles allaient aimer.

J+143 Entre Roturoa et Taupo
Une superbe journée : on a d’abord visité un des parcs géothermiques de Roturoa et on a trempé les pieds dans un bains public d’eau thermale très chaude. On est resté un bon moment, c’était très agréable.

Les filles ont ensuite foncé au parc de jeux et Vince et moi en avons profité pour nous balader et faire un petit cours de Yoga : depuis qu’il est dans le camping car il en éprouve le besoin d’en faire tous les jours, il a vraiment BEAUCOUP de mal avec le CC. Je n’aime pas non plus mais lui, déteste et le premier mot au réveil est le nombre de jours restants dans le CC ! C’est un peu dur car il ne prend pas sur lui …

Sur une idée de Vince, nous sommes ensuite partis visiter la Red Wood Forest, une forêt de Sequoia géants, les mêmes qu’à San Francisco et que nous avions raté à cause de l’incendie géant de Yosemite, l’année dernière. On s’est régalé, on a joué à cache-cache et on a décidé de pique-niquer à l’ombre de ces géants. Vraiment ce fut une super belle pause, on a tous adoré. Alice a construit un balai avec des branches d’arbres et nous a fait une (pâle) imitation d’Hermione (dans Harry Potter). On a bien rigolé 😁

Et puis nous avons repris la route pour découvrir Wai-O-Tapu, les plus beaux geysers de Nouvelle Zélande. Nous avons essayé de nous baigner dans la source d’eau chaude (gratuite) proche des geysers mais les panneaux nous annonçant des risques d’encéphalite nous ont calmé.
On a trouvé un petit coin très sympa pour diner et dormir, près de la mud pool. Tellement seuls que je me suis pris un flip mais finalement j’ai dormi comme un loir.

J+144 Taupo
On a visité Wai-o-tapu. Magnifique on s’est régalé sauf Alice qui a vraiment du mal avec l’odeur du souffre. Vraiment du mal ! Tellement de mal que ça lui a complètement gâché la balade. Quelques heures plus tard elle avouait quand même que c’était chouette. Trois très beaux bassins, la palette d’artiste, le bassin champagne et le bassin Roto Karikitea de couleur vert fluo. Zoé continue se moquer gentiment de sa sœur » c’est sur c’est une adolescente ! » Les filles ont inventé un cri de guerre : Waiotapu, Waiotapu, Waiotapu, ca pu ca pu ! (Sachant que u se prononce ou).

Nous sommes ensuite partis vers les Huka falls. Très jolies chutes et nous nous sommes installés au pied de ces chutes pour le déjeuner.

Déjeuner paisible en compagnie des canards. On est vraiment bien là, Alice se baigne dans la rivière, les filles travaillent un peu, on bouquine, le temps s’arrête.

Plus tard nous partons s’occuper du camping car a Taupo avec l’intention de dormir la bas: Taupo est en fête, les grandes vacances démarrent ! Les filles en profitent, les animations sont ouvertes à tous

Pour le logement on fait choux blanc on revient donc dormir le long de la rivière. Nous dinons dehors il fait frais. Et puis soudain, de la techno, chill out au début puis de plus en plus rythmée: une bande très sympa fête un anniversaire : ils nous invitent a nous joindre à eux: on ne reste pas longtemps car il fait de plus en plus froid, on rentre bouquiner ! Dommage car la musique était vraiment cool!

Aujourd’hui on a longuement parlé a olivier c’était très très très bien! On est trop fiers pour lui bientôt la liberté 😁

J+145 de Taupo à Te Kauwhata
Après un petit-déjeuner au bord de la rivière nous reprenons la route vers le nord: on remonte vers Auckland pour ensuite aller a Bay of Island dans le nord de l’ile du nord ! Aujourd’hui grande étape de + de 150 km! On déjeune au bord de la rivière Waikato (que de rivières 😁), sur le lac Karapiro peu après Tirau, la ville des tôles ondulées, décorées ou peintes selon l’enseigne. 

Le temps est gris on a remis les polaires depuis hier soir et on espère retrouver la chaleur dans le nord!
Les paysages sont très vallonnés et verts, on passe près de Matamata, le pays des Hobbits!
On voulait faire des courses surprises a Hamilton mais on a oublié qu’on était dimanche! C’est pas grave on se rattrapera demain. Vincent nous a trouvé un emplacement a 30 km de là: on s’installe et on démarre l’atelier sapin et boules de noël : on récupère tous les dessins des filles (avec leur accord) et avec un mélange de farine et eau (recette utilisé pour les personnages de carnaval) on fabrique des boules et Vince et Alice, le sapin. Les filles sont très fières de fabriquer leur déco de noël. Demain on leur fera la surprise d’acheter de la pâte à modeler pour créer les personnages et animaux à mettre sous le sapin!

Il se met a pleuvoir, on rentre prendre l’apéro dans le CC (petit punchs car on est nostalgique de la Polynésie).
On dine d’une tarte a la ratatouille, plutôt réussie selon la famille !

J+146 Auckland
On a roulé ce matin car on a rendez vous à Auckland avec Céline Jacques et leur 3 enfant! Nous avions diné avec eux à Tupiza en Bolivie et étions restés en contact car on pensait bien qu’on se retrouverait ! Vincent nous a trouvé un parking chez un particulier dans Auckland (on laisse pas un camion aussi grand facilement 🙂 – c’est la vue depuis le camion garé !

et on part rejoindre nos copains au musée maritime; Personne ne connait Auckland (j’y avais seulement passé 8 heures entre deux escales) on pensait donc visiter.

Que neni!!! nous avons discuté, discuté et encore discuté, les enfants sont redevenus copains dans un magasin de jouets et nous les parents, nous avons continué à discuter. On ne s’est pas arrêté. Les enfants non plus d’ailleurs!

Du coup on a continué alors que l’on se rendait à Mission Bay pour le diner, puis pendant le diner lui même et c’est bien parce qu’il fallait rentrer que nous avons arrêter: on pourrait y être encore !

Tous les sujets et toutes les questions que l’on se pose (les enfants que l’on trouve vraiment impolis alors qu’avant on était fier de leur éducation, les cris, l’école mais aussi leurs yeux lors de superbes découvertes, leurs câlins, les aires de jeux du monde entiers dans lesquelles nous devons nous arrêter, leur patience (parfois :-), leur gentillesse mais aussi nous les parents, le bonheur de faire ce que l’on fait mais toujours à court d’argent (toutes les familles sont en rouge), les questionnements… et après on fait quoi? et surtout on se rassure car… c’est pareil chez eux et inversement. Une soirée qui fait un bien immense, aux deux familles ! Merci beaucoup les amis !!! et bonne continuation.

J+147 Shakespear Reserve, Te Haruhi Bay
Direction Shakespear Reserve avec espoir de voir des kiwis! Mais d’abord nous réglons enfin le problème de l’eau chaude et prenons de bonnes douches chaudes ! Youpi!! Surtout qu’aujourd’hui il pleut et tout est humide.
Nous arrivons ensuite a Shakespear Reserve: c’est magnifique. C’est une réserve pour animaux sauvages dont les kiwis! Hier, Céline et Jacques nous ont appris que les kiwis sont en fait de gros oiseaux, de la taille d’un pan et ils ne sortent que la nuit: sacrée partie de cache cache en prévision!
L’endroit est sublime, quelques CC peuvent stationner là mais .. c’est payant. Au moment d’acheter notre nuit en ligne, une néo-zélandaire qui nous l’apprendrons plus tard travaille dans le parc, nous demande si nous avons besoin d’aide. Vincent lui confirme qu’il est sur le point de payer: elle nous suggère de bien choisir l’emplacement car le prix varie de 20 a 38 dollars par nuit ! Je lui demande de nous donner la bonne adresse web ; elle nous regarde et décide de nous offrir l’emplacement en nous donnant le code d’accès.
Nous voici donc installé dans un lieu merveilleux, en bordure de plage et entourés d’arbres magnifiques. On a des réserves pour rester quelques jours et à disposition des tables de pique nique et même un barbecue électrique ! Je crois qu’on va se plaire ici!
Merci encore Madame Inconnue pour ce jolie cadeau!

On a offert de la pâte à modeler aux filles : elles passent l’après midi a créer des personnages que l’on mettra sous le sapin. Elles s »entendent a merveille et créent de très jolies choses  comme le père noël et quelques animaux mais aussi toute la collection des licornes! nous sommes impressionnés! On a aussi trouvé la peinture. Demain: on peint le sapin.
Du coup on s’offre un bon apéro pour fêter ça; la pluie cesse de tomber, on a des super messages de Christelle et Pat, la vie est belle

J+148 Shakespear Reserve, Te Haruhi Bay
Toujours dans  notre paradis et il pleut toujours …il est prévu que le temps se lève à la mi-journée et … c’est le cas ! Les filles travaillent et après le déjeuner (en bonnet pour Zoé car la production d’ouvrage au crochet est grande!!!)

nous partons nous balader: 5 km a travers les collines et 1 foret: c’est magnifique. Il y a un vent a décorner les bœufs mais le soleil est revenu et on en profite pour sécher! Alice fait la tête car évidemment elle ne veut pas faire la balade: faut crier, en râlant elle se prépare, râle la moitié de la balade (ça fait long) et finalement nous avouera qu’elle a bien aimé. Bien sur j’ai repris mon histoire d’Anneline (pour ceux qui suivent, j’ai commencé cette histoire a Cuzco!) Et zoé marche super bien: elle avait envie de faire la balade ! Son pied est presque remis, toujours la grosse croute sur la cheville : on a vraiment eu beaucoup de chance je pense que n’étions pas loin de la greffe!

Au retour, on s’installe tous devant Shreck 3 (complètement oublié). La soirée se passe tranquillement

J+149 Shakespear Reserve, Te Haruhi Bay
Journée a marquer d’une pierre blanche car ni Vince ni moi n’avions fait cela dans notre vie !!! Après que les filles aient travaillé le matin, et après notre cours de yoga et le déjeuner, nous nous sommes installés lui avec un bouquin, moi avec mon crochet et on n’a pas bougé de l’après midi sauf pour une courte balade sur la plage ! On a glandé de façon intersidérale (comme dirait Vince). Ce soir je n’en reviens toujours pas … 🤔

Dans l’après midi, les filles de lancent à nouveau dans la peinture et jouent encore à Harry Potter (la course de coudisch sur les balais 😁)
Sur la lancée de l’après midi, ce soir on fait un marathon: lecture pour Vince, crochet pour moi car je dois finir les deux sacs surprise que je vais offrir aux filles a noël! 

J+150 Waipu Caves
On quitte notre paradis ! Il le fallait !!! Plus d’eau, les réservoirs pleins et limite en terme de batterie …
Aujourd’hui nous allons aux Waipu Caves voir les vers luisants ! On en profite pour s’occuper du camion et faire quelques courses.
Pendant le déjeuner, les filles s’éclatent!

Après le déjeuner nous voici équipés pour partir a l’assaut des caves : c’est magnifique, superbe, une vraie voie lactée dans les grottes. On n’est pas trop nombreux donc la visite est très agréable. Ce n’est pas une visite très longue car on n’est pas des spéléologues et donc après deux immenses caves, nous faisons demi tour. Nous en profitons pour mieux regarder les vers luisant et les filles sont surprises par leur toute petite petite taille. Faut dire que leur seule expérience de vers luisant réside dans le dessin animé de Clochette! Mais elles ont oublié qu’elles n’ont pas la taille de Clochette !!!

Nous partons ensuite faire une petite randonnée autours des caves, Zoé a envie de marcher. Nous allons jusqu’à la colline des pierres et nous rentrons.les filles se mettent au travail ensuite pour un petit moment avant temps libre pour tout le monde 😁

J+151 Waipoua Forest
Nous partons pour Waipoua Forest. Les filles ont super bien travaillé ce matin.
On s’arrête pour faire 4 photos du splendide paysage qui nous entoure.

On voit la mer de la cote est et on devine la mer cote ouest! C’est très vallonné, très très vert (on dirait du gazon posé sur les collines) et on traverse des forets entières. On est tout seul, pas d’habitations, nous 4 et la nature c’est splendide.

On fait la pause déjeuner a Dargaville et on se gare sur la parking du musée. On a une super vue dur la vallée et les deux mats posés la (?). Et devinez la coïncidence : ce sont les mats du Rainbow Warrior !!! Hallucinant. Me voila donc entrain d’expliquer une opération des services d’espionnage français, plutôt désastreuse, aux filles. En même temps ça fait parti de l’histoire … vue la panique que cela a généré dans les relations diplomatiques, notamment avec la NZ 🙂

Nous arrivons a Waipoua Forest en milieu d’après midi: pas de stationnement possible pour le CC cette nuit, on part donc faire la balade immédiatement. Et si on ne savait pas ce qu’est un arbre Kauri maintenant on le sait! Magnifiques arbres pouvant aller jusqu’à 50 mètres de haut et qui peuvent vivre jusqu’à … 2 000 ans ! Ils poussent si droit ! Les balades dans la forêt sont magnifiques et nous permettent d’admirer les deux plus gros et vieux Kauri de NZ. Qu’ils sont beaux et majestueux !

Le plus vieux des Kauri se prénomme Tane (pour Monsieur) Mahuta; de plus de 5 mètres de diamètre et qui aurait environ 2 000 ans. En cosmologie Maori, Tane serait celui qui donne la vie: son père Ranginui serait le ciel et sa mère, Papatuanuku, la terre. Tane aurait separé ses parents dans leur étreinte primaire afin de favoriser la lumière, l’espace et l’air et enfin la vie …

Le second kauri est plus gros encore, plus de 6 mètres de diamètre ! Nous devons ces balades a Delphine, à qui nous disons un grand merci: tout le monde a adoré ces arbres!

Lorsque nous reprenons la route nous arrivons rapidement à l’embouchure de la mer et on découvre un paysage totalement différent, magnifique:

Ce soir nous dinons au bord de la mer, et au moment de dormir, le propio du camping voisin nous fait dégager 😡 on se réfugie dans le champs d’un particulier a Omapere.

J+152 Paihia, Bay of islands où l’on se pose pour attendre le Père Noël
La route qui nous sépare de Bay of Islands est magnifique: des petites collines au dessin de rizière c’est très joli. Toujours très vert et peu habité. Un vent déchaîné qui nous force à réduire l’allure. Nous déjeunons à Paihia, jolie petite station balnéaire sur la cote est, en face de Bay of Island et décidons du camping où nous passerons les 3 prochains jours.

On a reçu une promo pour un camping qui nous parait bien… on tente et ça marche! Nous voila donc installés pour 3 jours.

Nous sommes presque prêts pour Noël, les menus sont prêts (et non ce n’est pas moi qui vais cuisiner, c’est aussi noël pour moi). Les petits sacs à main au crochet presque finis, mais … il manque encore un cadeau pour Zoé. On s’en occupera demain.

Une fois au camping, Vince et moi partons faire les courses à pieds, les filles squattent soit le camping car, soit le trampoline du camping. Il y a des enfants, c’est cool pour elles. Vince est content aussi car il peut enfin … télécharger ses films! moi, je fais contre fortune bon cœur. J’ai vraiment aimé nos nuits dans la nature que le camping… mais bon je reconnais qu’on a toutes les facilités, on peut prendre de longues et chaudes douches, on a de l’eau à volonté, des toilettes propres … c’est quand même cool. En plus la plage n’est pas loin on ira demain se baigner (les températures ne sont pas chaudes, la nuit on a pas plus de 15°).

J+153 Kerikeri (et pas Kiri kiri – fallait que je la fasse celle-là 🙂 et Paihia
Il manque un cadeau pour Zoé donc après le petit-dej à 10h00 ce matin (on ne s’améliore pas) Faut dire que Vince nous avait fait les pancakes de Lydia!!! on part au grand magasin du coin à … 26km! On a raconté des bobards aux filles, Zoé nous croit, Alice pas de commentaires, elle est dans sa bulle (musique dans les oreilles, rêveries). On trouve ce qu’il nous faut et retour au camping avec un arrêt aux Chutes Haruru avant.

Vincent nous prépare un saumon fumé (à cuire): je dois dire que c’est une de nos découverte en Nouvelle Zélande, on aime beaucoup. Et à nouveau glande totale pour l’après midi. Les filles sont au trampoline où elles font connaissance avec tous les autres enfants et du coup pratiquent l’anglais (Alice s’est fait un cours en accéléré pendant le déjeuner, j’étais impressionnée) et nous on en a profité pour emballer (en cachette bien sur) tous les cadeaux! Puis je me suis mise au blog (et oui Ghislaine, je sais, plus de 2 mois sans photos … désolée) je recommence dès à présent :-).
Soirée tranquille, dans le même moule que l’après midi: farniente, farniente et farniente. Du coup on dine tard mais on rigole avec les deux louloutes qui sont sacrément en forme!

J+154 Bay of Islands
Même si Noël c’est ce soir, on n’oublie pas de travailler: ça se passe de mieux en mieux, c’est devenu un automatisme. Et les filles foncent au trampoline: non seulement ça fait longtemps qu’elles en ont fait mais c’est évidemment le lieux de rassemblement des enfants du camping donc … On en a profité pour faire un gâteau du matin dans la cuisine du camping, enfin un beau gâteau… demain on va se régaler.
Après le déjeuner, nous partons faire une balade qui nous mène au point de vue de Bay of Island; effectivement la vue est magnifique, les filles sont contentes et nous aussi.

Puis nous faisons quelques course dans Paihia, jolie petite station balnéaire, et notamment le repas de demain midi: pour ce soir nous avons décidé de nous faire belles et beau et d’aller diner chinois.

Mais nos plans tombent à l’eau car le resto de sushi est fermé demain. changement complet de plan, on achète une quantité incroyable de sushi pour aller les déguster plus tard … sur la plage! On a garé le CC le long de la plage, on a donc notre maison à dispo pour préparer l’apéro (pendant que dans notre dos, le long de la route les flics font souffler les conducteurs dans le ballon …) et notre repas. On passe une merveilleuse soirée à regarder le soleil se coucher, la lumière changer le paysage ; les pieds dans le sable, on se régale. Zoé court de temps en temps après les pigeons, Alice rêve les pieds dans l’eau, vraiment une merveilleuse soirée. Nous pensons à la famille qui dort encore mais aussi à la dinde qui doit être déjà farcie.

Puis retour au camping, les filles installent le sapin de noël, les dernières déco et tout le monde au dodo!

J+155 Noël à Te Haruhi Bay
Alice et Zoé sont si excitées et heureuses. Le père noël les a gâtées (« on avait commandé seulement un cadeau et le Père Noël nous en a amené pleins »!). On a réussit notre coup, on est super heureux. Même les pochettes hiboux font un tabac : bien sur on leur a dit qu’elles venaient de notre part, au cas où le Père Noël n’amènerait rien si il ne nous trouvait pas 🙂 🙂 :-).

Ce matin pas de travail (quand même) ça joue non stop. Nous aussi nous avons été gâté : chacun de nous a eu un collier de corail de Bora Bora fait par les filles ! On adore, ça nous fait un super souvenir. Les filles sont heureuses que nous adorions.

Et pendant que les filles jouent, nous on fait demi tour ; nous repartons direction Auckland on rend le CC dans 2 jours. Et les filles sont géniales, elles vont avaler 4 heures de route sans rien dire ; elles alternent jouer et regarder la route car ça tourne, elles ont mal au cœur mais ne se plaignent pas du tout.

On a décidé de retourner à Te Haruhi Beach, dans notre Shakespear Bay, on y avait passé 3 jours merveilleux. Oui mais on a oublié que c’est noël donc jour férié et donc tout Auckland a décidé de venir nous tenir compagnie…. Et le code du spot a changé, on n’a pas de connexion …
Finalement on arrive à réserver une nuit sur le spot, on a le nouveau code, et on se pose.

Ce soir les filles sont à fond (après presque une journée sur les routes), Alice « pète les plombs » et nous improvise un one womanshow d’imitation des personnages de la grande histoire d’Anneline : on est tous morts de rire, elle est excellente, fous rire général.  

J+156 Haruhi Bay
La journée commence par du farniente mais je ne me vois pas faire du crochet toute le journée… faut pas pousser quand même. Les filles jouent et on n’arrive pas à les arrêter !

Dans notre tête Vince et moi on compte presque les heures qui nous rapprochent de notre … liberté de globe trotteurs. Après le déjeuner, nous partons nous balader dans la réserve ; ce soir, les 6 km parcourus, les filles sont calmes et se couchent sans difficulté : pas de spectacle, pas d’improvisation … On a commencé les valises …

J+157 : Auckland: on redevient des globe trotters
Et ça nous a tellement manqué ! je suis si heureuse de retrouver mes 4 valises ! on passe la matinée à emballer, vérifier qu’on n’oublie rien, on termine les provisions qui peuvent l’être : les filles aident et même Alice confirme qu’elle est heureuse que ça s’arrête. Elle est à fond dans le crochet, elle fait des pochettes pour les jouets. Moi aussi donc les filles ont plein de sacs, pochettes, à ranger dans des sacs, dans des valises …. Dois- je consulter ? 🙂
Après un dernier déjeuner dans la réserve,

on prend la direction d’Auckland.

On rend le camping car (après de bonnes négociations financières pour compenser le mauvais fonctionnement) on prend un taxi et …hop direction notre hôtel dans le centre : on est super excité et heureux de découvrir une vraie chambre, vraie douche, eau chaude à volonté, etc… on l’a compris, on ne nous y reprendra plus !
Ce soir on se fait une ventrée de Dimsung chez le chinois d’à côté.

J+158 Auckland
Nous voilà parti à la découverte de cette ville après que les filles aient travaillées. Et l’on découvre une jolie ville sous un très joli soleil.

On découvre aussi que cette ville est très chinoise, les restos, les hôtels, les boutiques …

partout tout écrit en chinois, les gens parlent chinois. Pas très facile de trouver un Steackhouse alors que des sushis, des restos chinois (par spécialité) sont eux très courants. On cherche quand même un steackhouse mais n fera choux blanc. Super gouter : on a retrouvé nos gaufres de Hong Kong ! On a eu une très grande pensée pour Bruno et Véro grâce à qui nous les avions découvertes ! Et bien sûr on s’est régalé.

On n’est pas rentré tard, on a fait un plateau repas et le bilan de cette journée : on a bien marché, on a bien rigolé, et c’est cool d’être sans le camping car !

J+159 Auckland
Très belle journée encore. Vince nous a préparé d’excellentes crêpes et les filles se sont mises au travail. Puis nos sommes partis au Parc Albert. Sur la route, nous avons déjeuné, indien pour nous, japonais pour les filles – impossible de trouver un bon steack en ces périodes de fête – et avons continué notre chemin vers le parc. Nous sommes « tombés » sur la Auckland Art Gallery et nous y entrons.

On découvre l’art Maori et ses différentes évolutions. On trouve aussi un beau coquillage au détours d’une salle …

Les filles trouve l’espace enfant et y foncent: elles vont créer des œuvres sur tableau magnétique!

Vincent et moi continuons l’exploration et découvrons Louise Henderson, artiste française immigrée en Nouvelle Zélande et qui a vécu 92 ans au 20ème siècle. Deux triptyques nous ont particulièrement plu, les lacs et la forêt.

Nous nous sommes ensuite rendus dans le parc et avons admiré de magnifiques arbres et jardins fleuris.

Nous avons fait un dernier tour en ville et sommes rentrés préparer les valises car demain… direction Sydney, Australie!

Bilan de ces 3 semaines en Nouvelle Zélande
Nous avons beaucoup aimé dormir et diner/déjeuner dans des endroits insolites : nous n’aurions en aucun cas pu faire cela en voiture. Mais il a été de plus en plus dur de trouver des free camps et encore moins dans le nord de l’ile du nord.
Nous avons adoré Coromandel, sa végétation, ses paysages, ses plages

Un des grands moments préféré de la famille : Noël. pour les adultes, c’est le diner sur la plage, les pieds dans le sable, ces excellents sushis, coucher de soleil … Pour les filles: les cadeaux bien sur!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s